samedi 14 juin 2014

Ces shampoings 'sans silicones' qui me font "rire"...

Désolée, je n'ai absolument pas eu le temps de publier avant. J'ai été prise de cours avec mes partiels (que j'ai obtenu, Ouiiiii :D), et mon job d'été que j'ai commencé il y a deux semaines. C'est donc le seul moment que j'ai réussi à trouver !




Depuis que le silicone est devenu la personna non grata, on retrouve de plus en plus dans les grandes surfaces des produits capillaires avec la mention "sans silicone". Mais quant est-il vraiment ?

Le silicone le plus connu est le diméthicone. Ou tout silicone finissant par -xane ou -cone.

L'année dernière, en tant que débutante inexpérimentée j'ai été la première à me faire avoir (hé mxrde).
Et c'est donc contente que je repars avec le shampoing à l'hamémilis et l'après-shampoing réparateur d'Yves Rocher avec la mention silicone-free en gros. J'ai tout de même fait attention à ne pas trouver de silicones en -xane, -cone et c'est donc toute confiante que je repars avec mes produits pour commencer une nouvelle routine sans silicone.

Première impression : Hyper satisfaite, l'AS démêle super bien, je ne connais pas la transition des cheveux horribles à démêler, avec un aspect pailleux que le silicone aurait bien cacher. Au top quoi !

Sauf que ! Parce que oui, c'est là où je me suis fais avoir, à regarder de plus en plus les compos sur la blogo' je me suis intéressée aux ingrédients de mes produits capillaires. Et la Surpraiiiise ! Curieuse de savoir ce qu'était la signification d'un ingrédient hyper long ; le Guar Hydroxypropyltrimonium chloride. C'était en réalité un substitut du silicone ! Agissant exactement de la même façon que notre cher diméthicone. Mais bon puisque le nom est plus louche, et plus long, ça passe comme une lettre à la poste (et on prend en même temps les consommatrices pour des poires) !

J'ai donc par la suite fait vraiment attention aux différents substituts de silicones pour les éviter aux mieux !

Comment est-ce qu'ils agissent ?  
Tout comme le silicone se sont des agents filmogènes (et antistatiques) qui vont venir s'accumuler sur la fibre capillaire et le cuir chevelu. Après selon le substitut utilisé, ce dernier sera plus ou moins soluble, occlusif, facile à débarrasser. Mais dans tout les cas ce n'est donc qu'une simple manœuvre de marketing, commerciale pour vous mettre en confiance et vous induire en erreur (comme le green washing, ou les parabens quoi...). 

Substituts du silicone que l'on retrouve généralement :  Les ammoniums quaternaires ou quats

  • Polyqaternium-10 et autres nombres, quaternium-80, quaternium-15, quaternium-22 etc ...
  • Behentrimonium methosulfate, Behentrimonium chloride etc
  • Cetrimonium Chloride, Centrimonium bromide etc 
  • Guar Hydroxypropyltrimonium chloride, Guar Hydroxypropyltrimonium methosulfate
Quelques exemples retrouvés dans ma salle de bain (que je n'utilise pas) : 




Yves Rocher.



Dop


On retrouve également tous les Syoss, Garnier UltraDoux, etc. En gros généralement les produits de grandes surfaces sauf ceux labellisés cosmebio.

Les reconnaître facilement : 
La terminologie des ingrédients est souvent : -monium chloride, -monium methosulfate, polyquaternium-nombre, quaternium-nombre ; Dès que vous voyez le mot :  monium  -> Évitez !

Gros bisous !
Hanna ♥

7 commentaires:

  1. Ohh bah tiens en lissant ton article je suis partit mon shampoing Yves Rocher et TADAAA le GUAR HYDROXY chouette chose était prèsent... Moi qui penser avoir enfin trouvé un bon shampoing!!! Merci pour ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement la même expérience que moi du coup ^^
      De rien, je suis contente que cela puisse aider du coup :)
      Comme je l'ai dit à Vanity Lucile, tu peux tout de même finir ta bouteille tranquillement, faire 3-4 masques à l'argile en même temps d'utiliser un autre shampoing vraiment sans silicone ;) (Weleda, Sante Brillance, Melvita etc, et sinon en produits de grandes surfaces tu as so bio'etic, biopha nature, timotei bio !)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ces substituts au silicone, du coup je crains de m'être fait avoir moi aussi :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Regarde tes compos' pour en être sûr ;) Tu peux quand même finir tes shampoings même si la compo n'est pas bonne pour toi, et faire quelques masques à l'argile qui va te débarrasser de ces substituts. Et ensuite tu entreprends une vraie routine sans silicone et tu en ais débarrasser en peu de temps ;)

      Supprimer
  3. J'ai les cheveux tellement épais,secs, qui ressemblent à de la paille, que ça m'importe peu qu'il y ai des silicones dans mes shampoings mais c'est sûr que celles qui voudraient les éviter, achètent un produit dont elle croit, débarrassé de toutes ces cochonneries pour qu'au final on les cache sous d'autre noms, c'est vraiment prendre les gens pour des pigeons..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu t'en fiche de la composition tu peux essayer ceux de la marque Aussie qu'on retrouve dans les monoprix, à ce qui paraît ils sont biens. Et oui c'est exactement ce que je voulais démontrer dans cet article ;)

      Supprimer
  4. Ton article est vraiment intéressant. Je suis du genre à faire confiance donc pour moi quand il y a marqué "sans silicone" je me dis que c'est bon. Mais enfaite ils mettent juste un produits de substitution aussi mauvais.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...